Extrait de radis rustique riche de plusieurs principes actifs naturels libère de l'oxygène stabilisé dans l'organisme, de sorte qu'il acquiert une fonction respiratoire importante. Un frein puissant à la propagation virale. 90 gélules - HBN En savoir plus

62,00

Ce produit n'est plus en stock. Nous serons réapprovisionnés très prochainement.

Description

Historique du Feralen

Dans les années 1970, trois biologistes espagnols de l'Université de Madrid travaillant sur les infections virales ont mis en évidence les propriétés de certaines peroxydases organiques, dont la Catalase, contenues dans une variété de Cochlearia spécifique, jamais croisé, qui, au cours d’un long processus biochimique arrive à maintenir l’oxygène stabilisé dans les tissus.

Hélas, alors que la vague d'immunodéficience apparue dans les années 1980 provoquait les ravages que l'on connaît, leur avancée dans le domaine s'est trouvée enrayée pendant deux décennies, suite à des pressions de la big pharma de l'époque. Des travaux passés sous silence, et un tournant rendu officiellement impossible à prendre, suite à une succession de réglementations défavorables, car un complément alimentaire – son statut depuis plus de quinze ans - ne peut revendiquer aucune action anti-virale.

Néanmoins, si le Feralen commence enfin à se faire connaître en Espagne, berceau des recherches sur le produit, il est incontestablement plébicité au Mexique où son succès est immense, grâce à l'intervention d'une nouvelle génération de scientifiques, dont le Docteur Omar Castellanos, biologiste et généticien.

Histoire du Raifort sauvage...

Le radis, Cochléaire officinale, Raifort sauvage ou encore Radis oriental (Cochlearia armoracia L.) est traditionnellement utilisé pour renforcer le système immunitaire. La version Radis Rustican, ou radis rustique (Cochlearia) appartient à la famille des crucifères. Sa diffusion dans les zones tempérées d'Europe a permis son utilisation thérapeutique. Des textes datés du XVIIe et XVIIIe siècle décrivent que simplement le jus de racine pouvait guérir les lésions de la peau. L'élimination de ces lésions infectieuses s'expliquent par cette richesse en péroxydases.

Actuellement la plante sert à l'obtention d'extraits standardisés de peroxydases puisqu'il s'agît là d'une des végétaux les plus riches en ces éléments organiques. De nombreuses études confirment son efficacité dans tous les types de lésions infectieuses en raison de sa richesse en peroxydases, dont la catalase, une enzyme antioxydante qui permet  d'éliminer le peroxyde d'hydrogène (H2O2) résiduel, en le transformant en dioxygène (O2) et en eau (H2O).

Riche de plusieurs principes actifs naturels, ce crucifère libère donc de l'oxygène stabilisé dans l'organisme, de sorte qu'il acquiert une fonction respiratoire importante.

Le Raifort sauvage contient une peroxydase basique, qui a comme principal mécanisme d'action celui d'être un protecteur stœchiométrique, c'est-à-dire de neutraliser un seul radical libre par molécule. De cette façon, il se comporte comme un catalyseur, capable d'éliminer activement de nombreux radicaux nocifs, et donc de suspendre la chaîne de réactions radicalaires excessives. Les molécules de cette peroxydase se comporteraient selon toutes les théories, comme prévu par son auteur et découvreur, le Dr Gregorio Ramón Cebrián (1910-1990) qui depuis 1965 a sélectionné ce type de molécules afin de capter les électrons pour interférer avec le processus de transport électronique dans des cellules parasitées par des virus, produisant une nécrobiose focale sélective. Selon la théorie de cet auteur, et collaborateurs, comme le biologiste Fernando Prados, ces molécules sont capables d'altérer de façon permanente l'équilibre électronique anormal, exclusivement au niveau d'une cellule reconnue comme parasitée ou altérée par une charge virale, entraînant par asphyxie une diminution de la réponse immunitaire, alors même que la situation exige un apport en oxygène jusqu'à 20 fois supérieur à la normale lors d'une agression virale ou microbienne.

Si le manque d'oxygène entrave l'action des lymphocytes T, l'apport en oxygène permet d'y remédier, créant par là-même un environnement hostile au développement viral. Le produit n'est donc pas un anti-viral mais un frein à sa propagation.

Effets des radicaux reactifs d'oxygène :

Au niveau cellulaire : les bienfaits du Raifort sauvage.

Mort de virus, bactéries, champignons, protozoos, nématodes et autres agents infectieux

Suppression de l'activité NK

Soutien aux érythrocytes, leucocytes, plaquettes, cellules endothéliales, fibroblastes, cellules pulmonaires et spermatozoïdes

Phagocytose des corps étrangers

Dans les facteurs impliqués dans l'inflammation :

Activation de lipides chimiotactiques

Inactivation des peptides chimiotactiques

Inactivation des antiprotéases, hydrolases de leucocytes, toxines bactériennes, méta-encéphalines

Dans les composants cellulaires :

Oxydation des intermédiaires glucolytiques

Oxydation de protéines

Hydrolise de NAD (oxydo-réduction)

Péroxydation des lipides

Dépolymérisation des mucopolysaccharides

En plus d'êtres un capteur électronique capable de produire ou d'éliminer les radicaux libres selon les cas, Feralen est un substrat capable d'être décomposé sous contrôle, par l'action conjointe classique macrophage-leucocyte, par voie superoxyde dismutase ou par voie peroxydase. Ce type d'effet, avec absence de toxicité, active des réactions antimutagénique, éliminatoire des résidus organiques, qui expliquent son pouvoir face à des pathologies aussi différentes que néoplases, viriases, intoxications ou lutte contre des agents étrangers reconnus comme tels et détruits par voie oxydative.

Les applications potentielles sont ainsi nombreuses face aux agents infectieux répliquants.

Utilisation :

Dès les premiers signes de fébrilité, prendre 3 gélules toutes les 8h pendant 24h (soit 9 gélules). Si la prise suivante est dans la nuit, mettre son réveil, car il est indispensable de maintenir une oxygénation sans faille, au risque de rompre le processus.

Il est important de ne pas attendre l'installation des symptômes pour une lutte plus rapide; autrement, poursuivre les prises sur un ou deux jours supplémentaires.

En prévention: 1 gélule pour 8h

En soutien : 2 gélules au lever, 2 gélules au coucher.

Aucun effet indésirable ou contre-indication relevés à ce jour. Si prise de corticoïdes, espacer les prises de 2h avec le Feralen. 

Composition pour 3 gélules :

Cochlearia officinalis 750 mg

Superoxyde dismutase 150 μg

Catalase 150 μg

Hypromellose (excipient)

Tous les produits HBN sont formulés dans le respect des normes pharmaceutiques les plus strictes.

Pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants ou les personnes sous traitement médical toujours demander l’avis d’un professionnel de santé.

Réfrigérer à l'ouverture.

 

Rédigez un avis sur le produit « Feralen »

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Produits traçables
Naturels ou sauvages et non pollués

Service client
Réponse rapide
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
feralen

Feralen n'est plus disponible actuellement.

Vous souhaitez recevoir un email dès que ce produit est en stock ?

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,